Feu D’artifice

I.

Je veux qu’on m’attache à une maison,
Et qu’on arrête de me mentir :
Je suis un cheval, un cheval fragile.

Un arbre magique dans une voiture,
Un bouquet de fleurs sur un t-shirt,
Une constellation en fond d’écran ?

Je veux qu’on m’accroche à un menhir,
Et qu’on m’empêche d’être sans raison,
Je suis un singe, un singe sérieux.

J’ai besoin d’un verre d’eau,
Je devrais aller dormir,
Je vais aller me coucher dans mon corps.

II.

Je veux qu’on m’amarre à la Vierge Noire,
Et qu’on se relise les vieux poèmes;
Je suis un lion, un lion meurt.

Et j’ai la terre comme un fardeau,
J’y ai été pleuré hors des fleurs d’eaux :
Il était quinze heures un vendredi.

Je veux qu’on m’arrime au Saint-Esprit,
Et qu’on regarde vers le zéphyr,
Je suis un renard, un renard rit.

Et j’ai la mer comme un oiseau,
J’y ai été bercé dans des châteaux :
Il était quarante-deux heures et demi.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s